Par profils atypiques, nous entendons tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, s’écartent de la “normalité”, se sentent décalés, parfois “alien” ou extraterrestres …

• Parfois, leur réussite est indéniable, mais la solitude en est le prix. Sans compter ce satané complexe d’imposture …
• Ils ont tout pour être heureux, pourtant il leur manque toujours quelque chose,
• Ils auraient voulu réaliser de grandes choses, mais leurs origines, les études manquées, la chance, …, les circonstances de la vie ne l’ont pas permis,
• Leur vie professionnelle est un échec, ils se trouvent nuls, un fardeau pour leur famille et la Société,
• L’incompréhension qui les entoure engendre des problèmes relationnels à l’école, en famille, au boulot,
• Le sentiment, parfois, de s’être trompé de monde les pousse dans des comportements autodestructeurs (alcool, drogue, troubles alimentaires, etc.)

Que ce soit par leurs talents sportifs, leur look, leur position sociale, leur créativité, leur intelligence, leur hypersensibilité, leurs comportements ou leur incapacité à se satisfaire d’une vie “normale”, tous doivent assumer une forme de décalage et trouver une manière de vivre une vie pleine et intense.

Parfois perçus ou se percevant eux-mêmes comme névrotiques, certains cherchent dans la thérapie une explication à leur décalage; pourtant, malgré les commentaires parfois désobligeants, ils sentent qu’ils ne sont pas malades, seulement différents, et qu’ils ont un potentiel inexploité. Mais il leur manque la clé …

Adultes Haut Potentiel : les caractéristiques

Les adultes à haut potentiel sont des “atypiques au carré ou au cube “. Plus que l’intelligence, difficile à définir, ce sont les caractéristiques suivantes qui les dépeignent le mieux : (NB: Toutes ne doivent pas être présentes)
• Cerveau qui “tourne” en permanence, questionnements sans limite, incapacité à trouver le bouton “Off”.
• Hypersensibilité, extrême susceptibilité, démarre au quart de tour.
• Intensité – hyperstimulabilité (niveau de réaction plus élevé aux stimuli, être “plus ” tout : plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient, …)

• Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyperréactif aux stimuli sensoriels) : voit ce que les autres ne voient pas, sent ce que les autres ne sentent pas, perçoit ce que les autres ne perçoivent pas … En psychologie, d’aucuns utilisent le terme en le définissant comme une « exacerbation des sens » qui caractérise les enfants (et adultes) surdoués (Haut Potentiel – HP) : chez ces derniers, les informations sensorielles parviennent beaucoup plus vite au cerveau que dans la moyenne et ces informations sont traitées dans un temps significativement plus court.
• Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, …)
• Grande capacité d’observation, note les plus petits détails.
• Curiosité exceptionnelle, besoin de tout savoir, tout comprendre, tout démonter parfois …
• Intérêts très variés, saute facilement d’un domaine à l’autre.
• Imagination débordante, grande créativité, pensée divergente (“esprit tordu”), goût pour l’expérimentation.
• Capacité d’attention, persévérance : forte si l’intérêt y est; faible, voire nulle, sinon (parfois considéré comme un déficit d’attention).
• Grand sens de l’humour. Humour très particulier, souvent incompris.
• Rapidement frustré s’il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
• Grand sens de la justice, de l’équité, moralité. Intolérance à l’injustice, pour lui et pour les autres.
• Respect des règles bien comprises (“logiques”), mais tendance à questionner l’autorité non fondée.
• Idéalisme, altruisme, compassion.
• Grande capacité de raisonnement/résolution de problèmes.
• Rapidité d’apprentissage, apprend par lui-même. Méthode d’apprentissage particulière, surtout en math et en lecture.
• A appris à lire seul très jeune. Lit ou a lu avidement.
• Petit, avait des “compagnons de jeu imaginaires”. A eu des difficultés à trouver des semblables.
• Recherche la compagnie de personnes plus agées (ou parfois plus jeunes).
• Vocabulaire extensif, meilleure compréhension des subtilités du langage.
• Excellente mémoire. Sait sans avoir appris (“science infuse”)
• Bon en chiffres, puzzles, …

Et surtout :
• Perfectionnisme doublé d’une extrême lucidité, qui entraînent parfois le doute, la peur de l’échec.
« On ne peut pas se penser intelligent, quand on mesure ses propres faiblesses avec la lucidité aiguë du surdoué, qui ne lui permet aucun aveuglement ».

Vous appréciez ? Partagez !